6. Carnets de Logan (1846)

Carnets de Logan

Dans sa liste de 1998 des 100 plus importants Canadiens de l'histoire, la revue Maclean’s a classé William Edmond Logan, né à Montréal (1798‑1875), au premier rang des scientifiques et sixième au classement général. Cela s’ajoute à la longue liste des honneurs de Logan, qui comprend le nom attribué à la plus haute montagne du Canada, le mont Logan (5 959 m d’altitude), au Yukon, ainsi que le titre de chevalier conféré en 1856 par la Reine Victoria.

À titre de fondateur et de premier directeur de la Commission géologique du Canada (1842‑1869), Logan était un observateur et interprète passionné de la géologie inexplorée du Canada. Grâce à ses substantielles notes prises sur le terrain, les observations faites par Logan et son personnel ont formé la base des rapports officiels et des cartes géologiques déposés au Parlement. Ceux‑ci ont fourni des détails précis sur l'étendue des ressources minérales et énergétiques de la Province du Canada qui pourraient supporter sa croissance économique.

Logan a également tenu des journaux personnels qui relatent ses anecdotes au sujet des travaux sur le terrain et ses observations de la vie au Canada au 19e siècle. Ces notes étaient rédigées après une longue journée passée sur le terrain, et elles fournissent un témoignage fascinant sur les débuts du Canada ainsi qu'un aperçu de la personnalité engageante et extraordinaire de Logan.

Carnets de Logan

Categorie : Travaux de terrain

Décennie : Années 1840

Références

Smith, C.H. et Dyck, I., 2007. William E. Logan’s 1845 Survey of the Upper Ottawa Valley; Canadian Museum of Civilization, Mercury Series, History Paper 54, 256 p.

http://www.collectionscanada.gc.ca/logan/021014-2300-f.html

Home - Accueil

Date de modification :