9. Système huronien (1847)

Système huronien 1

William Logan a embauché Alexander Murray en 1843 en tant que premier employé de la Commission géologique, à titre de géologue provincial adjoint. Officier de marine écossais devenu géologue, et travailleur infatigable, Murray a fourni la première description du Système huronien, une division importante des roches précambriennes qui s’étend de Sault‑Sainte‑Marie, en Ontario, à Rouyn‑Noranda, au Québec.

Murray a utilisé le terme « huronien » pour la première fois en 1847, pour décrire les roches le long de la rive nord du lac Huron. Dans son rapport pour l’année 1848‑1849, il a décrit deux groupes, soit un « groupe granitique ou métamorphique » et un « groupe de roches quartzitiques », qui, selon son interprétation, avaient subi [traduction] « d’énormes perturbations ».

De 1846 à 1859, Murray a suivi la répartition géographique de ces formations vers l’ouest, tout en évaluant le potentiel économique de ressources comme le gypse, la tourbe et le pétrole. Grâce à une cartographie systématique, il a fini par tracer la limite sud du Bouclier canadien et a fourni les premières cartes précises de la région, qui comprenait le bassin de Sudbury.

Murray a quitté la Commission géologique en 1864 pour devenir le premier directeur de la nouvelle Commission géologique de Terre‑Neuve.

Système huronien 2

Categorie : Exploration

Décennie : Années 1840

Références

Winchell, A., 1891. A last word with the Huronian; Geological Society of America Bulletin, v. 2, p. 85–124. doi:10.1130/GSAB-2-85

Young, G.M., Long, D.G.F., Fedo, C.M. et Nesbitt, H.W., 2001. Paleoproterozoic Huronian basin: product of a Wilson cycle punctuated by glaciations and a meteorite impact; Sedimentary Geology, v. 141-142, p. 233–254. doi:10.1016/S0037-0738(01)00076-8

Home - Accueil

Date de modification :