24. Fossiles précambriens de Terre-Neuve (1872)

Fossiles précambriens de Terre-Neuve
Fossiles précambriens de Terre-Neuve

L'un des grands mystères pour les scientifiques de l'époque victorienne était l'apparition apparemment soudaine de fossiles au Cambrien, au cours de ce qui est appelé l’Explosion cambrienne. L'idée qui prévalait était que le Précambrien ne contenait pas de fossiles, ce qui indiquait qu'il n'y avait probablement pas de vie sur la Terre à cette époque. Comment alors expliquer une prolifération de fossiles au Cambrien? Il n'est pas étonnant que, lorsque le premier directeur de la Commission géologique de Terre‑Neuve, Alexander Murray (anciennement de la Commission géologique du Canada), a déclaré que des disques de la taille d'une pièce de dix cents trouvés dans des strates précambriennes autour de St. John’s étaient des fossiles, nombreux étaient ceux qui pensaient qu'il faisait erreur.

Murray n'était pas un expert en fossiles et il a acheminé ces disques, trouvés à l'origine par le révérend Harvey, à Elkanah Billings. Billings avait une formation d'avocat et était parfois éditeur à l’Ottawa Citizen. Toutefois, sa véritable passion et son domaine d'expertise étaient les fossiles, et, en 1856, il a été le premier paléontologue recruté par la Commission.

Billings a reconnu que les disques étaient des fossiles et les a nommés Aspidella terranovica dans une publication datée de 1872. Les fossiles Aspidella sont demeurés une curiosité controversée jusque dans les années 1960, lorsque des fossiles semblables ont été découverts à la pointe Mistaken, au sud de St. John’s. La pointe Mistaken a été désignée comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2016.

Categorie : Roches, fossiles, minéraux et météorites

Décennie : Années 1870

Référence

Elkanah Billings: lawyer/journalist/paleontologist. http://www.lsuc.on.ca/with.aspx?id=424 [site Web du Barreau du Haut-Canada]

Home - Accueil

Date de modification :