25. Poissons fossiles (1872)

Poissons fossiles

Il y a environ 12 000 ans, près de la fin du dernier Âge glaciaire, la marge des glaciers s'était retirée au nord des vallées de l’Outaouais et du Saint‑Laurent. Le poids de l’épaisse glace avait déprimé la surface de la Terre bien au‑dessous du niveau de la mer, permettant à l'eau de mer d'envahir la région et de créer la mer de Champlain.

De nombreux fossiles de la mer de Champlain ont été trouvés. Les plus courants de la région d'Ottawa sont les restes fossilisés de petits poissons qui se trouvent dans l’argile à Leda. En 1872, William Dawson, directeur de l'Université McGill, a pris note de ces beaux fossiles dans un rapport qu'il a dédié à son ami et collègue de longue date, Sir William Logan, fondateur de la Commission géologique du Canada : [traduction] « […] Le ruisseau Green, un peu plus bas que la ville d'Ottawa, est devenu célèbre pour la présence de nodules de calcaire dur dans l'argile, contenant non seulement les coquillages ordinaires de ce dépôt, mais également des squelettes bien préservés de capelans (Mallotus), de lompes (Cyclopterus) et d'une espèce d'épinoche (Gasterosteus) ».

L'argile à Leda est notoirement instable et est responsable de glissements de terrain autour d'Ottawa et dans les basses‑terres du Saint‑Laurent. Le rebond isostatique du territoire depuis son niveau déprimé de l’Âge glaciaire se poursuit à ce jour.

Categorie : Roches, fossiles, minéraux et météorites

Décennie : Années 1870

Home - Accueil

Date de modification :