48. Premiers sismographes (1897)

Premiers sismographes

Les sismographes de Milne ont été les premiers sismographes à enregistrement continu déployés au Canada. Ils ont d'abord été installés à Toronto en 1897, puis à Victoria en 1898. John Milne, scientifique britannique, avait mis au point le sismographe en 1893 alors qu'il travaillait au Japon, et l’instrument est devenu le premier sismographe largement distribué. En 1910, 52 instruments étaient en opération, et Milne a commencé à délimiter des régions du monde exposées aux séismes.

Le sismographe est un type de pendule qui détecte le mouvement horizontal des vagues sismiques produites par des séismes importants. Ce mouvement est enregistré sur une bande de papier photographique qui bouge à une vitesse de 50 millimètres à l’heure. Le sismographe de Milne donnait de bons résultats en matière d'enregistrement de séismes distants importants, mais n'était pas très sensible aux petits séismes de proximité.

Les sismographes de Milne ont été éliminés graduellement au cours des années 1920 et remplacés par de nouveaux instruments plus sensibles. Le sismographe de Milne qui avait été à l’origine installé à Victoria a été restauré en 1988. Il est exposé au bureau de la Commission géologique du Canada à Sidney, en Colombie‑Britannique, qui abrite le groupe de sismologie de la Commission pour l'ouest du Canada.

Categorie : Équipement et appareils

Décennie : Années 1890

Références

Herbert-Gustar, L. et Nott, P.A., 1983. Was seismology lucky to acquire John Milne?; Earthquake Information Bulletin, v. 15, p. 164–176.

Rogers, G.C., 1992. The history of earthquake studies in British Columbia: from Indian legend to satellite technology; in Pioneering Geology in the Canadian Cordillera; B.C. Geological Survey Branch, Open File 1992-19, p. 61-66.

Home - Accueil

Date de modification :