57. Hiatella arctica (1917)

Hiatella arctica

Hiatella arctica est l'espèce de coquillage fossilisé le plus commun qui se trouve dans les sédiments littoraux à grains grossiers des mers postglaciaires, comme la mer de Champlain. Cette mer couvrait les vallées d'Ottawa et du Saint‑Laurent il y a 12 000 ans. Cette créature semblable à une moule était un filtreur qui vivait attaché aux pierres situées en deçà du niveau de la marée, à une profondeur de 30 à 50 mètres.

Le fossile est si commun que les chercheurs en géologie quaternaire, comme W. A. Johnston de la Commission géologique du Canada, en 1917, utilisaient son ancien nom d'espèce, Saxicava rugosa, pour désigner le sable et le gravier de la mer de Champlain. En fait, le nom descriptif « sables et graviers Saxicava » a persisté dans la littérature scientifique jusque dans les années 1960. À ce moment une nouvelle génération de scientifiques de la Commission, dont Nelson Gadd et Frances Wagner, a montré le chemin vers une compréhension beaucoup plus complète des événements et de la faune de la mer de Champlain.

Categorie : Roches, fossiles, minéraux et météorites

Décennie : Années 1910

Références

Dawson, J.W., 1893. The Canadian ice age; William V. Dawson, Montreal, 298 p. http://www.biodiversitylibrary.org/bibliography/38902#/summary

Gadd, N.R., 1971. Pleistocene geology of the central St. Lawrence Lowland; Geological Survey of Canada, Memoir 359, 153 p. doi:10.4095/102381

Johnston, W.A., 1917. Pleistocene and Recent Deposits in the Vicinity of Ottawa, with a description of the Soils; Geological Survey of Canada, Memoir 101, 69 p. doi:10.4095/101671

Wagner, F.J.E., 1970. Faunas of the Pleistocene Champlain Sea; Geological Survey of Canada, Bulletin 181, 104 p. doi:10.4095/102325

Home - Accueil

Date de modification :