67. Séisme de l'île de Vancouver (1946)

Séisme de l'île de Vancouver 1
 Séisme de l'île de Vancouver  2
 Séisme de l'île de Vancouver  3

Le plus grand séisme côtier de l’histoire du Canada est survenu à 10 h 13, heure normale du Pacifique, le dimanche 23 juin 1946. L'épicentre se trouvait dans la région du plateau Forbidden, au centre de l'île de Vancouver, juste à l'ouest des communautés de Courtenay et de Campbell River. Le séisme a causé des dommages sur l'île de Vancouver et a été ressenti aussi loin qu'à Portland, en Oregon, au sud, et Prince Rupert, en Colombie‑Britannique, au nord. Il a déclenché de nombreux glissements de terrain dans le centre de l'île de Vancouver et sur le continent.

Le séisme a fait tomber 75 % des cheminées des plus proches communautés de Cumberland, Union Bay et Courtenay, et a causé des dommages considérables à Comox, Port Alberni et Powell River. Un certain nombre de cheminées ont été secouées aussi loin qu'à Victoria, ce qui a effrayé les gens, tant à Victoria qu'à Vancouver, en incitant plusieurs à courir dans les rues. Le séisme a causé deux morts – une attribuable à une noyade lorsqu'un petit bateau a chaviré dans une vague produite par le séisme et l'autre, à Seattle, causée par une crise cardiaque.

En conséquence de ce séisme, le sismologue W.G. Milne a été transféré à Victoria, de nouveaux sismographes sensibles ont été installés, et la localisation et l'étude systématiques des séismes canadiens a vraiment commencé.

Categorie : Immeubles et endroits

Décennie : Années 1940

Références

Hodgson, E.A., 1946. The British Columbia earthquake, June 23, 1946; The Journal of the Royal Astronomical Society of Canada, v. 40, p. 285–319.

Rogers, G.C. et Hasegawa, H.S., 1978. A second look at the British Columbia earthquake of 23 June, 1946; Bulletin of the Seismological Society of America, v. 68, p. 653–676.

Home - Accueil

Date de modification :