80. Bay of Islands (1958)

Bay of Islands 1
Bay of Islands 2

Le complexe igné de Bay of Islands forme des falaises proéminentes le long de la côte ouest de Terre‑Neuve. Les gîtes de chromite, d'amiante et de métaux usuels ont attiré l'attention des géologues bien avant que Terre‑Neuve ne se joigne au Canada en 1949.

L’un des premiers travaux menés par la Commission géologique du Canada dans la nouvelle province a été une étude de ce complexe par Charles Smith qui, dans son rapport de 1958, l'a décrit comme une série d'intrusions locales. Toutefois, alors que la théorie de la tectonique des plaques avançait, plusieurs géoscientifiques, dont Ward Neale et Hank Williams de la Commission, ont aidé à mettre en lumière la signification particulière du complexe de Bay of Islands. Au début des années 1970, leurs efforts combinés ont permis d'identifier et de confirmer que le complexe igné de Bay of Islands était le plus ancien exemple connu de roches provenant de la croûte océanique et du manteau supérieur de l'Amérique du Nord.

En 1973, le parc national du Canada du Gros-Morne a été établi dans la région. En 1987, il a été désigné site du patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de l’unicité de sa géologie. Il fournit un rare exemple du processus de la tectonique des plaques, où de l’ancienne croûte océanique profonde et des roches du manteau de la Terre sont exposées. La plus récente action glaciaire a façonné son paysage spectaculaire.

Categorie : Progrès scientifiques

Décennie : Années 1950

Home - Accueil

Date de modification :