84. Laboratoire de datation au radiocarbone (1961)

Laboratoire de datation au radiocarbone

Le Laboratoire de datation au radiocarbone de la Commission géologique du Canada a ouvert ses portes en 1961 et a poursuivi ses activités jusqu'en 2005. C'était l'un des nombreux nouveaux laboratoires établis suite au déménagement de la Commission dans son nouveau et spacieux siège social au 601, rue Booth, en 1959.

Le laboratoire a daté des matières organiques en mesurant le rapport entre les isotopes radioactif (14C) et stable (12C) du carbone. Avec le temps, le carbone radioactif se désintègre en azote (avec une demi‑vie de 5 730 années). Les plantes et les animaux vivants acquièrent les deux formes de carbone; cependant, à la mort de l’organisme, le carbone radioactif continue de se désintégrer. L’âge du matériel mort est établi en mesurant la quantité de 14C restante comparativement au 12C.

En préparation des datations, des échantillons organiques étaient brûlés dans un courant d'oxygène et le dioxyde de carbone (CO2), le gaz libéré, était purifié et stocké dans des cylindres de gaz comprimé. Au cours de ses 44 années d'activité, le laboratoire a daté près de 7 000 échantillons de bois, de tourbe, de coquillages marins et autres matériaux, ce qui a permis de dater de nombreux événements survenus au cours des 50 000 dernières années.

En analysant des feuilles d'érable du parc de la Gatineau, le laboratoire a également déterminé l'effet des essais d'armes nucléaires sur la concentration atmosphérique de 14C. Le projet Feuille d’érable se poursuit aujourd'hui à l'Université d'Ottawa.

Categorie : Équipement et appareils

Décennie : Années 1960

Home - Accueil

Date de modification :