95. Wéloganite (1966)

Wéloganite

Il est difficile d’imaginer que des trésors minéralogiques encore inconnus puissent se trouver sous la ville de Montréal, où la Commission géologique du Canada s’est d’abord établie en 1842 et y a eu son siège social jusqu’en 1881. C’était pourtant le cas. En 1966, à la carrière de calcaire Francon, à environ 8 km du mont Royal, un minéral rare inconnu a été déterré à l’intérieur de cavités se trouvant dans le filon-couche de St-Michel, d’une épaisseur de 2 m, qui recoupait le calcaire.

La minéralogiste Ann Sabina, de la Commission, a découvert le nouveau minéral durant sa première visite à la carrière – il s’agissait du premier carbonate à strontium et zirconium jamais recensé. Sabina l’a nommé wéloganite en l’honneur de Sir William Edmond Logan, le fondateur de la Commission. La wéloganite est caractérisée par de larges cristaux dont la couleur va de blanc pâle à jaune citron.

Le nouveau minéral s’est aussi avéré abondant. On l’a trouvé à la carrière Lafarge, dans l’est de Montréal, ainsi qu’à la carrière Poudrette, au mont St-Hilaire. Fait intéressant, la carrière Francon est la localité type pour dix nouveaux minéraux, ce qui en fait la deuxième localité type la plus prolifique au Canada. La wéloganite figure dans des musées et des collections privées d’envergure de partout dans le monde.

Categorie : Roches, fossiles, minéraux et météorites

Décennie : Années 1960

Références

Sabina, A.P., Jambor, J.L., et Plant, A.G., 1968. Weloganite, a new strontium zirconium carbonate from Montreal Island, Canada; Canadian Mineralogist, v. 9, no. 4, p. 468–477.

Tarassoff, P., Horváth, L., et Pfenninger-Horváth, E., 2006. The Francon Quarry, Montréal, Québec; The Mineralogical Record, v. 37, p. 5–60.

Most prolific type localities, Mindat.org. http://www.mindat.org/toptypelocs.php

Home - Accueil

Date de modification :