112. Géologie marine (1971)

Géologie marine

Avant 1971, les études géologiques au large de la côte est du Canada étaient restreintes aux relativement récents sédiments superficiels. Avec la venue de l'exploration commerciale d'hydrocarbures sur le plateau continental de la côte est, la Commission géologique du Canada a entrepris des études géologiques et géophysiques souterraines des roches plus anciennes en dessous du plancher océanique. Un nouveau groupe, nommé la Section de géologie du pétrole de l'est, a été établi et, en 1972, des spécialistes en géologie de l'Institut océanographique de Bedford, à Dartmouth en Nouvelle-Écosse, et de la Commission ont été regroupés dans une nouvelle division de la Commission, le Centre géoscientifique de l’Atlantique.

Plus tard au cours des années 1970, une réorganisation similaire a eu lieu sur la côte ouest. Des géophysiciens du milieu marin de la Direction de la physique du globe ont été groupés avec des géologues de la Commission travaillant à Vancouver pour créer le Centre géoscientifique du Pacifique, situé à l'Institut des sciences de la mer à Sidney, en Colombie‑Britannique. À cause des dimensions restreintes du plateau continental de la côte ouest et des restrictions imposées sur l'exploration d'hydrocarbures, les activités ont été concentrées sur la géologie côtière et le système volcanique en eau profonde de la dorsale Juan de Fuca.

En 1982, l'établissement par les Nations Unies de la Convention sur le droit de la mer a donné aux deux groupes un rôle de plus en plus important à jouer en matière de cartographie et d’évaluation des ressources sous‑marines des zones économiques exclusives du Canada dans les océans Pacifique, Arctique et Atlantique.

Categorie : Progrès scientifiques

Décennie : Années 1970

Home - Accueil

Date de modification :