120. Microfossiles (Années 1970)

Microfossiles

L’échelle de temps géologique a été élaborée au cours du 19e siècle et se fonde principalement sur les fossiles d’invertébrés. Le problème est que ces types de fossiles sont rarement trouvés dans les trous de forage. Heureusement, plusieurs milliers de microfossiles peuvent se trouver dans un seul échantillon de sondage, et ces microfossiles sont des marqueurs précis de l’âge des strates géologiques dans lesquelles ils se trouvent. Sans eux nous n’aurions qu’une notion vague de l’évolution dans le temps des bassins sédimentaires pétroliers comme le bassin de Jeanne d’Arc, situé sur les Grands Bancs de Terre-Neuve, qui abrite Hibernia et d’autres grands champs pétroliers.

La Commission géologique du Canada est devenue un leader international dans l’utilisation des microfossiles pour la datation des strates des bassins sédimentaires et l’évaluation des environnements du passé. Parmi les groupes de microfossiles à paroi inorganique, on retrouve les conodontes (minuscules structures dentiformes des cordés primitifs), les foraminifères et les ostracodes.

L’étude des microfossiles à paroi organique est appelée palynologie et englobe les spores fossiles, les pollens, les dinoflagellés et d’autres groupes. La photo montre Palaeoperidinium pyrophorum, un dinoflagellé qui a disparu il y a quelque 58 millions d’années. Quand un palynologue trouve ce microfossile dans des échantillons de carotte de forage, il (elle) peut assigner un intervalle d’âges précis à l’échantillon.

Categorie : Progrès scientifiques

Décennie : Années 1970

Référence

Williams, G.L., Fensome, R.A., et Dehler, S.A., 2014. Rocks of the deep: the subsurface geology of offshore eastern Canada; in Voyage of Discovery: Fifty years of Marine Research at Canada’s Bedford Institute of Oceanography, (ed.) D.N. Nettleship, D.C. Gordon, C.F.M. Lewis, and M.P. Latremouille; Bedford Institute of Oceanography-Oceans Association, Dartmouth, Nova Scotia, p. 215–223.

Home - Accueil

Date de modification :