145. Première mine de diamants du Canada (1991)

Première mine de diamants du Canada

En 1991, la première kimberlite diamantifère du Canada a été découverte dans la région du lac de Gras, dans les Territoires du Nord-Ouest. Cette découverte a mené à l’aménagement couronné de succès de la mine de diamants Ekati en 1998 et a déclenché la plus importante ruée au jalonnement dans le monde.

Les découvreurs des diamants au lac de Gras, Chuck Fipke et Stu Blusson, ont eu l’idée novatrice de prélever des échantillons de sédiments fluvio-glaciaires (eskers) pour y repérer des minéraux résistants qui indiquent la présence de kimberlite. Pour ce faire, ils ont utilisé les eskers et les trajets d’écoulement glaciaire illustrés sur les cartes du Quaternaire publiées par la Commission géologique du Canada. Cette stratégie d’échantillonnage des eskers faisait suite aux travaux réalisés au milieu des années 1960 par le géologue Hulburt Lee, de la Commission, qui a démontré que des minéraux indicateurs de kimberlite se trouvaient dans les eskers de la région de Kirkland Lake, en Ontario.

Fait important, de 1987 à 1989, la Commission a financé l’entreprise de Fipke, C.F. Mineral Research, afin qu’elle développe des technologies de pointe qui permettraient de distinguer les diatrèmes diamantifères productifs des diatrèmes stériles. Dans le cadre de ses travaux, Fipke a démontré l’utilité pour la prospection des diamants de reconnaître les compositions chimiques spécifiques des minéraux indicateurs. Cette nouvelle connaissance a par la suite donné lieu à un boom d’exploration de diamants à la grandeur du Canada ainsi qu’au développement de nouvelles mines de diamants canadiennes.

Categorie : Exploration

Décennie : Années 1990

Home - Accueil

Date de modification :