Vidéo : Expédition polaire Canada-Suède 2016

Transcription

Le 22 juillet, le Louis S. St-Laurent, navire de la Garde côtière canadienne, a quitté le port de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, pour faire route jusqu’à l’océan Arctique, dans l’optique de procéder à un levé scientifique de six semaines. Le Louis S. St-Laurent a été rejoint, lors du levé, par l’Oden, brise-glace suédois.

L’Expédition polaire Canada-Suède 2016 a été le dernier levé UNCLOS du Canada dans l’océan Arctique.

Moins de cinq pour cent des océans de la planète ont été cartographiés à la résolution dont nous disposons pour l’intégralité de la surface des planètes Mars et Vénus.

La mission a duré 47 jours.

Il y avait 24 scientifiques a bord du Louis S. St-Laurent, navire de la Garde côtière canadienne, et quatre scientifiques canadiens à bord du brise-glace Oden.

L’océan arctique est l’océan le moins exploré de la planète.

Le pourtour de la côte de l’océan Arctique a une longueur de 45 490 kilomètres.

L’océan Arctique est le plus petit océan de la planète et il est presque entièrement entouré par des terres, avec les régions limitrophes du Canada, du Groenland, de la Norvège, de la Russie et des États-Unis.

En 2016, le Louis S. St-Laurent et l’Oden ont chacun effectué des levés de plus de 8000 km lors de l’expédition, pour la plupart dans des secteurs qui n’avaient jamais été cartographiés.

Le Canada a, pour la première fois, prélevé des roches de la dorsale Alpha en 2016. Il s’agit des premiers échantillons de soubassement rocheux dans le secteur.

On a recueilli presque cinq fois plus de données géophysiques en 2016 qu’en 2015.

Dans leur temps libre, les membres de l’équipage et les scientifiques ont décoré à la main des centaines de gobelets en polystyrène, qui ont été ensuite plongés en profondeur dans l’océan au pôle Nord pour produire des souvenirs comprimés à rapporter à leurs proches.

Le levé a compris un bref arrêt au pôle Nord, après lequel l’équipe a repris le travail 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

L’océan Arctique renferme deux pôles Nord, le pôle Nord magnétique, qui se déplace, et le pôle Nord géographique, qui est un point statique au sommet du globe.

L’Éxpédition polaire Canada-Suède 2016 a été réalisée conjointement par le gouvernement du Canada et le Secrétariat suédois pour la recherche polaire. Photos et vidéos : Walta-Anne Rainey, Gary Morgan, Émilie Hébert-Houle, Lars Lehnert et Asa Lindgren.

Date de modification :