Sélection de la langue

Recherche

Déclaration des présidents des organismes fédéraux de financement de la recherche en soutien aux stagiaires de recherche ukrainiens

À titre de présidents des trois organismes fédéraux de financement de la recherche du Canada – le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) –, nous souhaitons exprimer notre profonde solidarité avec la population ukrainienne en lien avec l’invasion injustifiable de l’Ukraine par Vladimir Poutine.

Nous accueillons favorablement la récente déclaration du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne, et du ministre de la Santé, l’honorable Jean-Yves Duclos, dans laquelle ces derniers réclament des mesures de soutien au personnel de recherche ukrainien en cette période difficile.

À cette fin, nos organismes ont le plaisir d’annoncer la création du Fonds spécial d’aide aux stagiaires – Ukraine. Ce fonds provisoire permettra à tous les titulaires de subvention actifs admissibles des trois organismes de demander un supplément visant à prêter assistance et secours pour une période d’un an aux stagiaires (qui sont les personnes admissibles à un soutien pour la maîtrise, le doctorat ou le postdoctorat) dont les travaux de recherche en Ukraine ont été interrompus par l’invasion. Le fonds permettra en outre aux titulaires de subvention de continuer de retenir les services des stagiaires de recherche qui devaient rentrer en Ukraine en 2022 mais ne peuvent pas en raison de la situation.

Ce fonds spécial sera en vigueur jusqu’à la fin de 2022 et fera l’objet d’un examen à la lumière de l’évolution de la situation. La conception du fonds s’inspire de projets pilotes antérieurs de soutien à des réfugiés au sein d’établissements de recherche canadiens, dont les bourses de formation créées par les IRSC en 2016 en partenariat avec le Centre de recherches pour le développement international. Plus de précisions seront fournies au sujet du fonds au cours des prochaines semaines dans les sites Web respectifs de nos organismes.

À compter de maintenant, nos organismes s’engagent à s’abstenir de conclure des ententes avec des établissements de recherche russes. Reconnaissant la valeur de la science ouverte et le rôle historique joué par les scientifiques, les universitaires et les chercheures et chercheurs dans la défense de la liberté et la lutte contre la tyrannie, il n’y aura pas d’interdiction générale de collaborer avec des chercheures et chercheurs russes œuvrant à titre personnel. Toutefois, nous travaillerons avec les établissements de recherche du Canada pour nous assurer qu’aucune nouvelle collaboration avec des chercheures et chercheurs russes ne sera établie dans des secteurs risquant de favoriser les intérêts du régime de Vladimir Poutine. Par ailleurs, dès maintenant, le CRSNG demande à ses titulaires de subvention de suspendre toute collaboration actuelle et d’interdire toute collaboration future financées par des fonds fédéraux et faisant intervenir des industries russes.

Cordialement,

Alejandro Adem, MSRC
Président du CRSNG

Ted Hewitt, Ph. D.
Président du CRSH

Michael J. Strong, M.D., FRCPC, MACSS, FAAN
Président des IRSC

Date de modification :