Sélection de la langue

Recherche

Signaler les phytoravageurs pour aider à protéger les ressources végétales du Canada

Aout 2022 |Agence canadienne d'inspection des aliments | par Fedaa Khirallah et Bruno Gallant, Section des espèces exotiques envahissantes et des programmes nationaux

Avis : une version de cet article a été publiée pour la première fois dans un numéro de décembre 2021 du Bulletin de la Société d'entomologie du Canada, rédigé par Bruno Gallant (Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA)), Suzanne Blatt (Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)), Hume Douglas (AAC), Roselyne Labbé (AAC), Kathryn Makela (AAC).

Tous les Canadiens ont un rôle à jouer dans la protection des plantes contre les insectes et les espèces végétales envahissantes au Canada. Cela comprend la déclaration de l'existence de phytoravageurs à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Les plantes envahissantes, les insectes, les escargots, les limaces et les agents pathogènes peuvent entraîner des répercussions négatives sur les ressources agricoles, forestières et environnementales du Canada. Il est essentiel de déterminer rapidement leur impact pour réduire au minimum les dommages potentiels à l'environnement et à l'économie du Canada.

L'ACIA est un organisme de réglementation scientifique qui établit des règlements, des politiques et des programmes sur la santé des végétaux qui sont conformes aux normes internationales. Avec ses pouvoirs en vertu de la Loi sur la protection des végétaux, l'ACIA aide à protéger la santé des végétaux et les secteurs agricole et forestier en prévenant ou en contrôlant l'introduction et la propagation des phytoravageurs au Canada. Cela se fait de plusieurs façons, notamment en mettant en œuvre des programmes d'importation de végétaux et de protection des végétaux domestiques.

Les risques concernant les ressources végétales ont considérablement évolué ces dernières années et cela va continuer. Une population croissante et des préférences diverses des consommateurs ont entraîné une augmentation du volume et de la variété de produits importés, parmi lesquels, certains peuvent être des organismes nuisibles ou servir de voie d'introduction à des phytoravageurs. Les effets du changement climatique peuvent aussi créer des conditions favorables pour que les parasites envahissent de nouvelles zones. Pour suivre le rythme de ces changements, l'ACIA travaille avec ses partenaires au Canada et à l'étranger afin d'élaborer et de mettre à jour des exigences en matière de protection des végétaux.

Comment vous pouvez aider

Saviez-vous que de nombreux phytoravageurs sont d'abord rapportés par le public, la communauté ou des scientifiques citoyens? C'est vrai! La sensibilisation du public et la production de rapports aident l'ACIA à identifier les menaces potentielles pour la santé des végétaux et à prendre rapidement des mesures. La détection précoce est un élément clé pour prévenir ou limiter les impacts nuisibles sur l'environnement. Le plus tôt un organisme nuisible est détecté et signalé, le plus vite l'ACIA peut agir pour faire face aux risques qu'il s'établisse et se propage.

Chacun peut jouer un rôle actif pour prévenir l'introduction et la propagation de phytoravageurs et d'autres espèces envahissantes au Canada. Il faut notamment connaître ce qu'il faut essayer de localiser, rester vigilant et signaler les menaces potentielles à l'ACIA. Cette responsabilité partagée est en fait reconnue dans la Loi sur la protection des végétaux, qui comprend l'obligation d'aviser l'ACIA de tout phytoravageur soupçonné qui n'existait pas auparavant dans une région.

Surveillez ces espèces préoccupantes

Les deux espèces envahissantes suivantes sont originaires de l'Asie et réglementées comme phytoravageurs au Canada en vertu de la Loi sur la protection des végétaux. Les efforts déployés par l'ACIA pour prévenir ou limiter les impacts de ces espèces peuvent être renforcés par la vigilance des Canadiens qui essaient de les localiser et par la déclaration des observations à l'ACIA.

Fulgore tacheté

Le fulgore tacheté est un insecte coloré qui représente une menace potentielle pour les industries viticoles, forestières et des arbres fruitiers. Le fulgore tacheté se nourrit de sève provenant des feuilles et des tiges des plantes hôtes, ce qui peut causer des plaies suppurantes grises ou noires et entraîner une croissance fongique, des taches de moisissures et la mort éventuelle de la plante. Il ne semble pas être présent au Canada - et l'ACIA tient à ce que cela reste ainsi.

En raison de sa présence aux États-Unis et de la possibilité qu'il soit transporté dans les importations en provenance d'Asie, il est important que tous les Canadiens soient vigilants concernant le fulgore tacheté et en signalent toute observation à l'ACIA.

Microstégie en osier

Le Microstégie en osier est considéré comme l'une des plantes envahissantes les plus nuisibles aux États-Unis. Il s'agit d'une espèce à croissance rapide et agressive qui peut s'emparer d'habitats entiers et évincer la végétation indigène. On trouve du Microstégie en osier dans divers habitats, y compris des parcs, des terres humides, des bords de route, des forêts et des zones perturbées. À l'heure actuelle au Canada, la présence du Microstégie en osier semble se limiter à une petite population dans le sud de l'Ontario.

Signaler toute détection du Microstégie en osier afin d'aider l'ACIA à poursuivre ses efforts de prévention et d'éradication.

Comment signaler un phytoravageur

Consultez les cartes de phytoravageurs de l'ACIA pour d'autres espèces afin de garder un œil attentif.

Pour signaler un phytoparavageur, veuillez communiquer avec votre bureau local de l'ACIA ou le signaler directement sur le site Web de l'ACIA, iNaturalist ou EDDMaps. Lorsque vous faites un compte rendu sur iNaturalist, vous pouvez étiqueter @CFIA-ACIA dans la section commentaires de votre observation.

En savoir plus


Date de modification :