Sélection de la langue

Recherche

À notre sujet

Favoriser le progrès des prévisions océaniques

Par le passé, les prévisions météorologiques du Canada reposaient uniquement sur les données météorologiques. Toutefois, c'est la combinaison de l'atmosphère terrestre et des océans qui forme les systèmes météorologiques et les processus climatiques. Comme le volume des données océaniques disponibles est en hausse, il est désormais possible d'étendre les modèles informatiques utilisés pour prévoir les conditions météorologiques et de tenir compte des interactions à travers la couche limitrophe marine en ayant également recours à des modèles informatiques des océans et de la glace de mer. L'utilisation conjointe de modèles informatiques de l'atmosphère, des glaces et des océans produit des prévisions des futures conditions et des renseignements historiques qui permettent d'améliorer l'exactitude des prévisions météorologiques canadiennes et fournissent de l'information sur les ondes de tempête, la hauteur de houle, l'état des glaces, etc.

La fiabilité des services de prévisions océaniques commence avec l'important volume des données océaniques d'entrée disponibles. Ces données d'entrée comprennent les observations du niveau de la mer et de la température de la surface de la mer par satellite, les propriétés de la masse d'eau de la couche supérieure de l'océan détectées par les profileurs Argo, les instruments ancrés, les radars côtiers haute fréquence de surface de l'océan, les bouées dérivantes et les données recueillies par les navires occasionnels.

CONCEPTS

Initiative de collaboration pour le développement d'une série de systèmes de prévisions océanographiques

Le personnel scientifique et opérationnel de trois ministères fédéraux (Pêches et Océans Canada, Environnement et Changement climatique Canada et le Ministère de la Défense nationale) collabore à l'initiative intitulée « Réseau opérationnel canadien de systèmes couplés de prévision environnementale » (CONCEPTS), qui vise à développer et à mettre en œuvre des modèles informatiques couplés. On utilise ces modèles conjointement avec des systèmes mathématiques sophistiqués pour intégrer les observations et fournir les meilleures estimations numériques possible des conditions des océans et des glaces pour le passé, le présent et l'avenir, tout en collaborant étroitement avec des experts universitaires afin d'avoir accès aux dernières recherches dans le domaine.

Ensemble, ces ministères du gouvernement du Canada développent une série de systèmes de prévisions océanographiques qui peuvent être couplés aux systèmes de prévisions atmosphériques et de prévisions des vagues ou fonctionner séparément. Le premier système mis au point est un système de prévision atmosphère-glace-océan pour le golfe du Saint-Laurent, qui produit des estimations quotidiennes de l'état de l'océan et de la glace et des prévisions à 48 heures quatre fois par jour. Un Système global de prévision océan-glace (SGPOG) est désormais en place et fournit des estimations de l'état de la glace et de l'océan et des prévisions quotidiennes à dix jours pour les océans de la planète. Le Système régional de prévision océan-glace (SRPOG) fournit des estimations de l'état de l'océan et de la glace de mer ainsi que des prévisions quotidiennes à 48 heures pour les océans Arctique et Atlantique Nord. Plusieurs autres systèmes sont en cours de développement et fourniront de l'information détaillée pour les côtes canadiennes et les Grands Lacs.

Date de modification :