Sélection de la langue

Recherche

Défis S & T – 2021

Cet appel à propositions est maintenant terminé


Thème général : La résilience dans un monde post-pandémique

De nombreuses questions qui mettent en cause la sécurité et la sûreté de la société sont liées aux sciences et à la technologie (S & T), émergent d'un contexte de risques complexe et se situent à l'intersection de la sécurité publique, de la protection civile et de la défense. Il devient de plus en plus difficile de distinguer les dangers naturels et les dangers anthropiques, et les vulnérabilités inhérentes à notre société moderne transcendent cette dichotomie perçue. La pandémie de COVID-19 a eu des conséquences à l'échelle planétaire quant à la perception des risques. Elle a également mis en évidence les effets graves qu'un tel événement peut avoir sur le bien-être social et économique d'un pays. Parallèlement, les tendances mondiales actuelles engendrent des interdépendances sociales, technologiques, économiques, politiques et écologiques complexes qui exacerbent notre vulnérabilité.

L'objectif de l'appel de propositions (ADP) pour le Défi de S & T 2021 est de répondre à des questions hautement prioritaires auxquelles sont confrontés les gouvernements canadiens et les partenaires en matière de sécurité publique et de protection civile dans un monde post-pandémique. Le renforcement de la résilience sociétale passe par la compréhension du contexte des risques en ce qui a trait à d'autres événements dont la portée et les répercussions pourraient être semblables à celles de la COVID-19. De plus, les gouvernements tentent d'adapter leur manière de procéder à une main-d'œuvre virtuelle et cherchent des moyens d'offrir des services dans un environnement sans contact. Les principaux défis à long terme comprennent la nécessité de s'adapter aux changements climatiques et d'en atténuer les effets, de protéger les chaînes d'approvisionnement et d'atténuer les effets des innovations technologiques hautement perturbatrices ou de profiter de ces innovations. Le cadre stratégique du présent ADP est établi pour recueillir des propositions de recherche et développement visant à trouver des solutions tangibles et particulières, ainsi qu'à produire un savoir qui saura répondre aux besoins et aux lacunes cernés.

Thème A : Événements peu probables à forte incidence (PPFI)

La pandémie mondiale de COVID-19 est un rappel des répercussions globales sur la société qu'ont les événements peu probables à forte incidence. Il s'agit d'événements distincts - tant anthropiques que naturels - dont la fréquence est présumée faible, mais qui entraînent des conséquences importantes et durables lorsqu'ils se produisent. Au premier rang des événements PPFI, nous pouvons citer les pandémies, les grandes catastrophes naturelles (tsunamis, méga-séismes, etc.) ou industrielles (centrale de Fukushima), les attaques terroristes à grande échelle, mais également les changements sociaux abrupts orientés par l'adoption de technologies données. En raison de la faible fréquence des événements PPFI, les mesures d'atténuation à leur égard ne bénéficient généralement pas d'une part proportionnelle de l'attention du public, ainsi que des ressources connexes en matière de sécurité publique et de protection civile, et il est prouvé que les gouvernements et les entreprises ne sont pas préparés à faire face à de tels événements. En ce qui a trait à leur fréquence, les événements PPFI se situent entre des événements plus courants, comme les inondations saisonnières, la grippe saisonnière et les feux de forêt, et des risques plus éloignés, voire très improbables, comme les impacts d'astéroïdes. Une meilleure compréhension des événements PPFI possibles permettra aux partenaires en matière de sécurité publique et de protection civile de tous les ordres de gouvernement d'éliminer ou de réduire les risques qui pèsent sur les Canadiens (c.-à-d. prévention et atténuation); d'être prêts à intervenir lorsque de tels événements se produisent et de mieux gérer leurs conséquences au moyen de mesures prises avant et après l'événement (c.-à-d. préparation et intervention); et d'être mieux en mesure de rétablir rapidement la situation à un niveau acceptable après un tel événement (c.-à-d. rétablissement).

Premier défi en matière de S & T : S'attendre à l'inattendu: Comprendre les événements peu probables à forte incidence.

Des propositions sont sollicitées pour des recherches novatrices, des analyses quantitatives et qualitatives et des études portant sur la capacité du Canada de prévenir, d'atténuer, de se préparer, d'intervenir et de se rétablir dans le cadre d'événements PPFI. Les propositions sollicitées comprennent notamment ce qui suit :

  • contributions à la compréhension de la fragilité et des vulnérabilités au sein des systèmes interdépendants sociaux, technologiques, économiques, politiques et écologiques;
  • contributions à la compréhension des effets complexes, multiformes et en cascade des événements PPFI sur divers éléments de la sécurité humaine, y compris la sécurité énergétique, la sécurité alimentaire, la sécurité de l'eau, la santé publique, la sécurité économique et la sécurité environnementale;
  • contributions à la compréhension de l'évolution des solutions de S & T futures et de leurs répercussions opérationnelles en ce qui a trait à la prévention, à la préparation, à l'intervention ou au rétablissement dans le cadre d'événements PPFI;
  • contributions à la compréhension de l'interaction entre (i) les horizons temporels classiques des gouvernements pour l'investissement et la planification, (ii) l'accélération des changements sociaux et technologiques, et (iii) le renforcement de la résilience nationale face aux événements PPFI;
  • contributions à la compréhension de la façon d'éduquer le public et de communiquer avec celui-ci au sujet des risques associés aux événements PPFI, et en matière de planification gouvernementale des mesures d'atténuation et d'intervention.

Cet appel à propositions est maintenant terminé

haut de la page


Deuxième défi en matière de S & T : Technologie prête et active pour les catastrophes : Innovation dans l'utilisation de technologies particulières dans le cadre d'événements PPFI

Des propositions sont sollicitées pour mettre au point, démontrer ou mettre à l'essai des technologies particulières dans les domaines des sciences physiques, sociales et de l'information afin d'atténuer les vulnérabilités et de contribuer à une préparation concrète à l'égard d'événements PPFI précis ou à l'égard de catégories d'événements PPFI. Les propositions sollicitées comprennent notamment ce qui suit :

  • améliorer la préparation aux situations d'urgence au Canada pour les risques biologiques futurs, y compris l'utilisation de technologies pour détecter les risques biologiques résultant des changements climatiques et anthropiques, ainsi que pour les définir, les contrer et intervenir dans le cas de tels risques;
  • améliorer la capacité de préparation et de prévention au Canada contre les menaces de type CBRNE (chimique, biologique, radiologique, nucléaire et explosif) à fort impact potentiel;
  • atténuer les répercussions des événements technologiques perturbateurs intentionnels ou accidentels sur l'infrastructure et la société, par exemple dans les systèmes informatiques et les médias sociaux;
  • mettre au point de solutions au niveau des systèmes qui atténuent le caractère critique des événements en cascade dans de vastes secteurs interdépendants de la société et de l'infrastructure.

Cet appel à propositions est maintenant terminé

haut de la page


Thème B : Innovations dans les opérations sans contact, virtuelles et automatisées

Les gouvernements se tournent de plus en plus vers des processus automatisés pour favoriser ou renforcer leurs opérations de sécurité publique et de protection civile. La pandémie de COVD-19 a également entraîné une augmentation des services virtuels et sans contact entre les partenaires de la sécurité publique et de la protection civile. Les gouvernements canadiens sont responsables d'une vaste gamme d'opérations et de services touchés par la pandémie, y compris les opérations de contrôle et de traitement (par exemple, contrôle des biens et des personnes aux frontières ou dans les réseaux de transport et les événements publics), les services de sécurité publique (par exemple, services de police, ambulanciers paramédicaux, services de lutte contre l'incendie, soins de santé) et les opérations en matière de protection civile. En même temps, les gouvernements et l'industrie sont tous deux confrontés à la nécessité de gérer et d'optimiser les effectifs virtuels. Ces changements offrent l'occasion de profiter des capacités technologiques et analytiques à l'appui des processus opérationnels existants ou de créer de nouvelles capacités.

Troisième défi en matière de S & T : Protéger et se connecter dans un monde virtuel : Innovation dans les opérations sans contact, virtuelles ou automatisées

Des solutions novatrices en matière de S & T sont sollicitées pour permettre l'établissement d'opérations gouvernementales sans contact, virtuelles ou automatisées ou pour les améliorer dans le domaine de la sécurité publique et de la protection civile tout en préservant la vie privée et la sécurité. Les propositions sollicitées comprennent notamment ce qui suit :

  • améliorer les centres virtuels d'opérations du gouvernement au moyen de solutions technologiques intégrées qui favorisent une meilleure connaissance de la situation, ainsi qu'une collaboration et une coordination opportunes des ressources et des plans;
  • améliorer les opérations au moyen de l'apprentissage automatique, d'algorithmes prédictifs et d'opérations autonomes;
  • opérations de contrôle et de traitement sans contact, y compris pour les documents d'identité du gouvernement, les services d'enregistrement, les autorisations et le contrôle des personnes et des marchandises;
  • requêtes de base de données automatisées ou anonymes qui permettent de concentrer les ressources et la prévention tout en préservant la vie privée;
  • améliorer l'efficacité d'une main-d'œuvre virtuelle dans le secteur de la sûreté et de la sécurité, et explorer les solutions de la prochaine génération permettant la formation et le travail d'équipe en environnement virtuel.

Cet appel à propositions est maintenant terminé

haut de la page


Thème C : Résilience de la chaîne d'approvisionnement

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la fragilité des chaînes d'approvisionnement et la façon dont leur perturbation, quelle que soit la cause, peut mettre en péril la sécurité et la sûreté. Les chaînes d'approvisionnement sont des systèmes inter-reliés complexes qui intègrent un éventail d'éléments, dont la fabrication, l'extraction des ressources, le transport et la transformation, et ils sont soumis à une vaste gamme d'influences, y compris les pressions exercées à l'échelle mondiale en matière d'économie et de main-d'œuvre, l'épuisement des ressources et la géopolitique. Leur complexité signifie que bien souvent, les opérations de la chaîne d'approvisionnement ne sont ni pleinement perceptibles ni retraçables, et qu'il est difficile pour les gouvernements de déceler et d'atténuer les risques qui pèsent sur elles.

Quatrième défi en matière de S & T : Le maillon faible : Renforcement de la résilience des chaînes d'approvisionnement

Des propositions sont sollicitées pour améliorer la compréhension de la complexité de la chaîne d'approvisionnement, de son interdépendance et de sa vulnérabilité, et pour fournir des solutions S & T novatrices qui atténuent les risques pour les chaînes d'approvisionnement et améliorent la résilience. Les propositions sollicitées comprennent notamment ce qui suit :

  • tests de contrainte de stress de fragilités précises au sein de chaînes d'approvisionnement sectorielles;
  • technologies qui simplifient le traitement transfrontalier des marchandises commerciales;
  • applications de solutions technologiques émergentes en matière de cybersécurité, de registres distribués, de chiffrement homomorphique, de fabrication additive, de modélisation et de simulation;
  • technologies qui permettent la transparence des données entre les nœuds des chaînes d'approvisionnement, renforcent la confiance entre les fournisseurs et améliorent l'efficacité des outils d'analyse pour la détection d'articles contrefaits, frauduleux ou suspects.

Cet appel à propositions est maintenant terminé

haut de la page


Date de modification :