Profitez des plaisir de l’eau : vérifiez la qualité de l’eau à la plage

20 juin 2023

 

Maillots de bain? Oui! Jouets pour le sable? Oui! Écran solaire? Oui! Super, mais n’oubliez pas de vérifier la qualité de l’eau de votre plage préférée pour vous assurer qu’elle est sans danger.

Votre municipalité ou l’autorité chargée de la gestion de l’eau dans votre localité fournit des renseignements sur la qualité de l’eau des plages pour que vous puissiez prendre des décisions éclairées avant d’aller à la plage. Santé Canada collabore aussi avec les gouvernements provinciaux et territoriaux à l’élaboration de recommandations en matière d’analyse et de surveillance de l’eau. Celles-ci indiquent aux experts ce qu’il faut rechercher dans l’eau pour savoir s’il est dangereux ou non de s’y baigner.

Teresa Brooks, évaluatrice principale à Santé Canada, joue un rôle crucial dans la formulation de ces recommandations. « Les recommandations présentent des informations qui aident à déterminer comment gérer les eaux récréatives. Leur application n’est pas figée, car chaque zone d’eaux utilisées à des fins récréatives est différente et la meilleure manière de procéder peut donc varier d’un endroit à l’autre », explique-t-elle.

En fait, les recommandations préconisent la recherche de ce que les experts appellent des « indicateurs de contamination fécale », un groupe de germes qui sont présents lorsque l’eau est contaminée. « Les germes qui peuvent causer des maladies sont appelés agents pathogènes. La recherche d’agents pathogènes est un processus difficile, long et technique. Ce n’est tout simplement pas une option envisageable », précise Teresa. C’est pourquoi les responsables des plages analysent généralement l’eau pour y détecter des bactéries indicatrices telles que E. coli ou les entérocoques. Ces bactéries indiquent alors une éventuelle contamination par d’autres germes plus dangereux.

« Certains des risques liés à la baignade dans des eaux naturelles comme les lacs ou les rivières sont liés à des agents pathogènes qui provoquent des maladies gastro-intestinales et des infections des yeux, des oreilles et de la peau », ajoute Teresa. Les chercheurs ont déterminé les concentrations de bactéries indicatrices à partir desquelles les personnes ont plus de risques de tomber malades et quand elles devraient s’abstenir de jouer dans l’eau.

« Chaque plage devrait disposer d’un plan de gestion des eaux afin de déterminer l’origine de la contamination, les types de contaminants susceptibles d’être présents et le moment où le problème peut se poser, par exemple après de fortes pluies », affirme Teresa. Ainsi, les gestionnaires de plage peuvent se faire une idée des effets sur la qualité de l’eau, avant même de procéder à des analyses.

N’oubliez pas que jouer dans le sable comporte également des risques. Avec l’eau qui se dépose sur le rivage et les animaux qui vivent dans la région, des agents pathogènes peuvent également être présents. « Il est difficile de contrôler la qualité du sable de plage, car elle varie beaucoup d’un bout à l’autre de la plage », précise Teresa. Pour vous protéger, il est important de toujours vous laver les mains après avoir joué dans le sable.

Les eaux récréatives dans un contexte de changements climatiques

Les changements climatiques ont également un impact sur la salubrité de l’eau à la plage. En effet, l’augmentation des fortes pluies peut favoriser la présence d’agents pathogènes dans l’eau. Il se peut même que des débordements d’égouts unitaires touchent plus souvent votre lieu de baignade favori. Les personnes chargées d’analyser l’eau doivent bien comprendre les sources potentielles de contamination.

En outre, les eaux plus chaudes peuvent avoir des effets sur la croissance des bactéries et des algues, en particulier des cyanobactéries, mieux connues sous le nom d’algues bleues. Vous en avez peut-être vu sur votre plage, car leur présence s’est accrue au cours des dernières années.

Les efflorescences de cyanobactéries peuvent contenir des toxines dangereuses et nuire à votre santé. Dans certains endroits, elles n’apparaissent que périodiquement, lorsque les conditions sont favorables, alors que dans d’autres, elles sont observées tous les ans. Si vous en voyez, n’entrez pas dans l’eau.

Les Canadiens sont privilégiés d’avoir de nombreux lacs et rivières avec de belles plages pour s’amuser pendant l’été. Ayez du plaisir dans l’eau en toute sécurité!

Ressources supplémentaires

Qualité des eaux récréatives et santé